Handisport et le sentiment d'appartenance à un groupe

Publié le par Mathile, Audrey et Sabrina

Appartenir à un groupe contribue à échapper au sentiment de solitude, très présent chez les personnes handicapées

Dans notre société occidentale, le souci de l'apparence, du corps parfait, éloigne les personnes qui ne regroupent pas les valeurs de la modernité. C'est pas ce corps que la personne existe aux yeux des autres et dans la société actuelle, il doit passer inaperçu et respecter les normes en vigueur.
Le corps de la personne présentant une différence se fait embarrassant. Ainsi, le regard des autres est un jugement social qui gêne et rend mal à l'aise.
Même si les objectifs premiers du sport sont la mobilisation corporelle, l'entretien moteur, le maintien ou l'amélioration des potentialités physiques, il ne faut pas négliger l'importance de mettre les personnes en relation avec les autres (partenaires, adversaires...), à accepter les normes sociales (règles, règlements, enjeux...).
Etre membre d'une communauté et se penser comme tel, participer, entretenir et renforcer le sentiment d'appartenance est d'une grande importance pour les sportifs.
Les activités sportives rentrent ainsi dans un processus de socialisation en permettant au sujet de se socialiser au contact des autres. Des relations d'amitié naissent dans les clubs sportifs.

equipe handisport
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article